PhotoHP_40_41Web

40/41 – Itinéraire de la forêt de Soignes

Le guide de la forêt de Soignes et de ses abords associe la lecture de la nature avec les aspects culturels des paysages. En effet, si tous les milieux, en particulier dans les régions densément peuplées et anciennement humanisées, sont le produit de la dialectique entre la nature et l’homme, la forêt de Soignes est évidement particulièrement exemplaire à cet égard.

A la fois construite et transformée de longue date par l’homme, à travers ses usages spécifiques en tant que forêt de chasse périurbaine et lieu de recueillement spirituel, mais en même temps, par son maintien aux portes d’une grande ville, du fait même de ces usages, conservatoire d’une géomorphologie périglaciaire disparue dans les zones de culture.

En outre, la présence de la forêt – et sa destruction par les grands défrichements qu’elle a subis au XIXe siècle – ont profondément influencé les paysages de ses lisières : les cinq itinéraires proposés parcourent donc autant les espaces boisés eux-mêmes que leurs marges, ici résidentielles mais vertes, là espaces de défrichement agricole, avant de céder la place à de vastes lotissements. Le guide est aussi l’occasion de faire découvrir les problèmes spécifiques de gestion durable dans un vaste espace boisé périurbain.


Vous lirez dans ce guide

Une forêt aux portes de la capitale – Pédologie, morphologie et hydrographie en milieu forestier  – Évolution des peuplements et de la gestion forestière – Les usages de la forêt – La forêt, chasse ducale – La forêt et les ordres religieux  – Forêt, urbanisation et tourisme urbain au XIXe et XXe siècles – La forêt et sa protection face à l’urbanisation et aux percées routières ou ferroviaires

Itinéraire 1

13 km, de l’abbaye de La Cambre à la maison Communale de Watermael-Boitsfort, par le bois de La Cambre et les Enfants Noyés

1.  L’abbaye de la Cambre  – 2.  Le bois de La Cambre  – 3.  L’hippodrome de Boitsfort –  4.  Le fond des Enfants noyés : les étangs et leurs atterrissements  – 5.  Le site Michelsberg de Boitsfort – 6.  Les tumuli –  7.  Le fond du Vuylbeek et la faiblesse de l’érosion en milieu forestier –  8.  Le plateau de la Foresterie : les franges de reconquête forestière  – 9.  Le château Bisschoffsheim – 10. L’étang de Boitsfort – 11. La Petite laiterie de la forêt de Soignes – 12. La propriété Tournay-Solvay – 13. L’immeuble Glaverbel – 14. L’avenue Emile Van Becelaere – 15. L’avenue Delleur et le parc du Jagersveld – 16. Autour de la maison communale de Watermael-Boitsfort : de la Vénerie ducale à la villégiature dominicale

Itinéraire 2

13 km, en boucle au départ du Coin du Balai, par Welriekende et Groenendael

1.  Le Coin du Balai – 2.  Les pinèdes – 3.  La futaie équienne – 4.  La chapelle de Notre-Dame de Bonne odeur – 5.  Le saut-de-loup du haras d’Antoine de Bourgogne – 6.  Groenendael

Itinéraire 3

16 km, en boucle au départ de la station de métro Herrmann-Debroux, par Notre-Dame-au-Bois et Rouge-Cloître

1.  Le boulevard du Souverain et le parc Tenreuken-Seny – 2.  Le bâtiment de la Royale Belge (AXA) – 3.  Le château Charle-Albert –  4.  Le Repos des Chasseurs – 5.  Le château de la Solitude – 6.  Trois-Fontaines  – 7.  Les prairies humides des fonds de vallon – 8.  Les coupures routières dans la forêt – 9.  Un paysage rappelant celui des exploitations en tire et aire – 10. Notre-Dame-au-Bois – 11. Le vallon en amont de Rouge-Cloître – 12. Le site monastique augustin de Rouge-Cloître – 13. La chapelle Sainte-Anne – 14. Le prieuré de Val-Duchesse, les « Witte Vrouwen » d’Auderghem

Itinéraire 4

14 km, du parc de Woluwe à Tervueren

1.  L’avenue de Tervueren (musée du Tram) – 2.  Le parc de Woluwe – 3.  Les étangs Mellaerts et le parc Parmentier – 4.  L’avenue de Tervueren, de l’avenue de Putdael –      aux Quatre-Bras – 5.  Le domaine de Ravenstein et le Royal Golf Club – 6.  Le palais Colonial de Tervueren – 7.  L’ancien château et les étangs de Tervueren – 8.  Le musée de l’Afrique centrale – 9.  Le terminus du tram (km 13,6)

Itinéraire 5

24 km, du domaine Solvay de La Hulpe à Waterloo, par Sept-Fontaines et à travers les aliénations de la forêt, à l’époque de la Société Générale

1.  Le domaine Solvay – 2.  Le Fond des Ails – 3.  La clinique Derscheid – 4.  Les défrichements du général Le Charlier – 5.  La Grande-Espinette – 6.  Les étangs de Rhode-Saint-Genèse – 7.  Sept-Fontaines –  8.  Une borne de la forêt domaniale de Soignes – 9.  La chapelle du Vieux Moutier et la ferme de l’Ermite – 10. Les grands défrichements du triage Sainte-Gertude (km 21,7)

 


Auteurs

Christian VANDERMOTTEN, Michel MAZIERS, Claire PARISEL, Stéphane VANWIJNSBERGHE, Jacques STENUIT, de Rober LANGOHR, Xavier LEJEUNE, Daniel LETIEXHE, Daniel VAN DRIMMELEN et Marc WALLYN.


itin40-41-FrItinéraire de la forêt de Soignes

Paru en 2012 – ISBN : 978-2-9600712-3-8

Prix de vente recommandé : 10 euros

Le guide existe aussi en néerlandais «Routes van het Zoniënwoud en zijn omgeving»

Le guide est disponible dans les bonnes librairies ou peut être commandé en ligne dans le webshop de la Société Royale Belge de Géographie