PhotoHP_42Web

42 – Itinéraires de Mons, ville de pouvoirs

Le guide Hommes et paysages  Mons, ville de pouvoirs propose deux promenades dans l’intra-muros de la ville, qui illustrent la concentration dans le paysage urbain de la capitale hennuyère de marqueurs des pouvoirs politiques et religieux, mais aussi économiques, des origines de la ville à aujourd’hui.

Comme dans les autres guides de cette collection, l’introduction substantielle prépare le promeneur aux découvertes qu’il fera au cours de ses périples. Elle rappelle l’absence de séparation formelle des pouvoirs sous l’Ancien régime, le poids dont pesait alors l’Église, la complexité et les conflictualités des articulations entre pouvoir religieux, comtal et bourgeois.

Le statut urbain et de capitale comtale de Mons conduit à un emmuraillement précoce, dès le XIIe siècle, dans une enceinte comtale. Si celle-ci laisse en dehors d’elle la Grand-place, le renforcement du pouvoir bourgeois va mener à la construction d’une enceinte communale, bien plus large, durant le XIVe. Mons deviendra ensuite une place-forte importante, bastionnée, aux confins des Pays-bas et de la France.

A l’époque moderne, le pouvoir politique devient prescripteur urbanistique, témoignant du renforcement de la puissance publique et de l’élargissement de ses champs de compétence. Ce n’est qu’au milieu du XIXe siècle que les fortifications et la zone d’inondations qui les précédaient seront démantelées : cette coupure a contribué à isoler Mons, ville bourgeoise et administrative, du Borinage minier et industriel.

La promenade commence par les sites majeurs incarnant les lieux de pouvoir sous l’Ancien régime : l’hôtel de ville pour la bourgeoisie ; l’ancien collège des Jésuites et Sainte-Waudru pour l’Église ; le château pour le comte. Le visiteur découvrira aussi des expressions de l’affirmation du pouvoir d’une bourgeoisie laïque et modernisatrice au XIXe siècle. Sans oublier les témoignages du poids du militaire, du Moyen âge à la période hollandaise. Les monuments rendant compte de la séparation constitutionnelle des pouvoirs de l’époque contemporaine ne sont pas oubliés.


Vous lirez dans ce guide

Les pouvoirs sous l’Ancien régime – Le pouvoir comtal – Le pouvoir bourgeois – Le pouvoir ecclésiastique –  La séparation des pouvoirs dans l’Etat contemporain – Mons, ville emmuraillée et place-forte militaire –  Les rapports économiques entre Mons et le Borinage

Itinéraire 1

1. La Grand-Place de Mons et l’hôtel de ville – 2. L’ancien Collège des Jésuites – 3. El catiau, le château de Mons et le beffroi –  4. Saint-Germain et Sainte-Waudru : les fondements du pouvoir religieux – 5. Modernisme et laïcité : les expressions du pouvoir de la bourgeoisie montoise et de l’État au XIXe siècle –  6. Le béguinage – 7. La promotion de l’hygiénisme par les pouvoirs publics à la fin du XIXe et au début du XXe siècle : les bains-douches et l’Institut provincial d’hygiène et de bactériologie  – 8. Les casemates de la place Nervienne – 9. Le quartier de Messines  – 10. Les banques à Mons et la Machine à eau – 11. L’Ecole Polytechnique

Itinéraire 2

12. Les jardins du Maïeur – 13. L’ancien Mont de Piété et la rue du 11 novembre – 14. La place du Parc – 15. L’Institut Warocqué – 16. La prison de Mons – 17. Les enceintes de la ville  – 18. La rue des Marcottes  – 19. Le Manège – 20. Les nouvelles cours de Justice et la tour Valenciennoise  – 21. Les cimetières intra-urbains  – 22. Le gouvernement provincial – 23. Le haut de la rue de Nimy


Auteurs

Christian VANDERMOTTEN, Assunta BIANCHI, Pierre CORNUT, Pierre GILLIS, Christine GOBEAUX, Marie-Eve RONVEAUX, Michel VASKO, Marie-France DUPAL


itin42-FrItinéraires de Mons, ville de pouvoirs

Paru en 2015 – ISBN: 978-2-9600712-4-5 (FR)

Prix de vente recommandé: 9 euros

Le guide existe aussi en néerlandais « Routes door Bergen, stad van machten » et en anglais  » Walking tours of Mons, a  city of powers ».

Le guide est disponible dans les bonnes librairies ou peut être commandé en ligne dans le webshop de la Société Royale Belge de Géographie