Géopolitique du monde russe avec Vladimir Kolossov

Les cafés géo permettent une rencontre informelle avec enseignants, chercheurs ou experts dans un café. On peut y poser librement des questions et aborder des sujets pas forcément académiques, autour d’une boisson, souvent fermentée.

Le lundi 29 avril, nous recevrons au café-géo Vladimir Kolossov pour nous entretenir de la géopolitique du monde russe.

La Russie a 16 pays voisins, plus que n’importe quel autre pays du monde, si l’on prend en considération les républiques non reconnues de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Nord qui se sont séparées de la Géorgie. Les frontières terrestres de la Russie s’étalent sur plus de 22 000 km. Il en résulte une extrême variété des régions frontalières selon les conditions naturelles, la composition ethnique de population, la situation économique, l’histoire et le caractère des relations bilatérales avec les voisins. Cela veut dire que la Russie est confrontée à plusieurs défis dont la combinaison varie d’une dyade des frontières à une autre – géopolitiques et institutionnels, démographiques et socio-économiques, environnementaux et discursifs (symboliques).

L’état russe doit notamment régler les problèmes spécifiques de l’enclave de Kaliningrad entourée par le territoire de l’Union européenne et du voisinage compliqué avec l’Ukraine, y compris deux autres régions sécessionnistes (les républiques de Donetsk et de Luhansk, gérer l’adaptation de la population et de l’économie de la Crimée au fonctionnement au sein de l’état russe et à l’émergence d’une nouvelle frontière de facto, etc.

Les sanctions des pays occidentaux contre la Russie provoquées par les événements en Ukraine et les contre-sanctions russes ont beaucoup entravé la coopération transfrontalière avec l’UE et contribuent à ce qu’on appelle en Russie « le tournant à l’est » – la volonté d’établir les relations plus proches avec les pays du bassin Pacifique et surtout son grand voisin, la Chine qui n’est pas pourtant un partenaire facile.

Vladimir Kolossov commencera par un bref panorama des études contemporaines des frontières, un domaine interdisciplinaire en plein développement et présentera une série des cartes et des photos prises des deux côtés de tout le périmètre des frontières terrestres russes. Il abordera ensuite les défis du voisinage russe à une époque de tension géopolitique.


Informations pratiques

Quand ? lundi 29 avril 2019 à partir de 19h

Où ? Beermania, 174-176 chaussée de Wavre à Ixelles

L’accès aux Cafés géo de la Société Royale belge de Géographie est libre moyennant (au moins) une consommation. Vous pouvez cependant soutenir cette initiative en devenant membre de la Société.